Greenastic / Conseils / Que faire en Novembre au jardin?

Que faire en Novembre au jardin?

Novembre s’installe et c’est le mois qui peut avoir le climat le plus différent selon les régions. Si vous habitez dans le sud ou en plaine abritée, vous pouvez encore planter en place de nombreuses espèces. Si vous habitez dans le nord ou en altitude, la serre ou la véranda seront vos meilleurs alliés et surtout : couvrez vos plantes!

Novembre est un mois un peu particulier puisque vous pourrez cultiver ou faire pousser des semis mais, c’est aussi un moment idéal pour planter vos fruitiers, arbustes ou encore tous les bulbes de printemps (crocus, lis, narcisses, tulipes..)

Au niveau des protections du jardin, n’oubliez pas de pailler votre sol. Ce système permettra de garder une certaine chaleur de votre sol et diminuer les risques futurs de gel. Mais aussi il faudra au cours du mois de novembre mettre les points d’eau à l’abri des gelées.

Au potager

En novembre, il est nécessaire de revitaliser le sol qui a été sollicité pendant l’été. Heureusement la pluie va faire son retour mais il faudra aussi apporter un peu de matière (compost, BRF, feuilles mortes…) pour enrichir votre terre en micro-organismes qui dégraderont les matières et enrichiront la terre (voir notre fiche : comment préparer son sol).

Mais, c’est aussi un temps idéal pour planter certaines espèces qui auront besoin d’avoir une période froide pour germer. Ainsi, votre sol n’aura pas de plantation en extérieur mais les premiers légumes de printemps auront le temps de germer et de pousser.
Dans ces légumes il y a notamment la fève, le petit pois, le blé, les échalotes*, l’oignon*, l’ail* (*qui ne demande aucun arrosage car si la terre est trop humide, ils pourrissent. Ces 3 légumes sont parfait pour pousser sur butte).

En novembre, vous pouvez faire pousser sous abri poireaux, radis, les choux et persil.

Pour la fève et le petit pois, n’hésitez pas à mettre les plants près des arbres fruitiers. Ces arbres serviront de tuteurs naturels et la fève, en échange, donnera l’azote nécessaire aux arbres fruitiers.

Enfin, si cela n’a déjà été fait, n’oubliez pas de récoltez et d’abritez des gelées les potirons, potimarrons et toutes les autres courges d’hiver.

Si vous recherchez des idées pour cultiver votre potager simplement, faites confiance aux assortiments de la Greenabox.

Le verger

Au niveau de la plantation, il vous faudra planter les arbres fruitiers en les pralinant. Vos plantations seront plus vigoureuses pour passer l’automne et l’hiver.
Il faudra privilégier les arbres fruitiers à fruits rouges :
groseille
cassissier
murier

Au niveau de l’élagage, les arbres rentrant dans leur période de dormance, vous pouvez vous occuper des gros sujets. Comme en Octobre, vous pouvez aussi élaguer les kiwis et débarrasser les framboisiers et muriers de leurs parties mortes.

Au niveau de l’entretien, pensez à bien ramasser les fruits tombés et/ou momifiés ou pourris pour éviter toute éventuelle propagation de maladies.

Scarifier votre pelouse

Si votre région profite de températures relativement douces, vous pouvez planter votre nouveau gazon ou installer des prairies fleuries.

Pour ce qui est des régions à températures plus froides, vous pourrez scarifier votre pelouse pour permettre de lutter contre le développement de la mousse.

Et n’oubliez pas que l’installation d’une prairie fleurie va favoriser la biodiversité dans votre jardin (papillons, abeilles, hérissons ou oiseaux y trouveront leur bonheur).

Les plantations dans le jardin d’ornement ou en pots

Précaution :
Toutes les plantes craignant les gelées ou des températures trop basses devront être rentrées (soit dans la serre, soit dans la véranda soit, à défaut, dans votre salon).

Plantation :
Novembre est un mois parfait pour planter car la terre est plus meuble et la saison a une pluviométrie plus importante.

Il est grand temps de planter tous les bulbes de printemps : Crocus, Allium, Narcisse, Jacinthe, Lis, tulipes
Amusez vous à planter en vous laissant une surprise lors des premières chaleurs. En effet, vous aurez bien des surprises en voyant pousser vos premières plantes lors de la remontée des températures.

Vous pouvez aussi planter :
– Les arbres (deutzia, hêtre…).
– Les arbustes de terre de bruyère (azalée, rhododendron…).
– Les arbustes caducs à racines nues (argousier, cornouiller, noisetier…).
– Les bambous (qu’il faudra isoler au niveau racinaire pour éviter une proliferation trop importante)
– Les hortensias
– Les plantes grimpantes à feuillage caduc (chèvrefeuille, clématite, glycine…).
– Les rosiers.

Si vous avez besoin d’idées de plantations, regardez les massifs déjà créés par nos architectes paysagistes :
haie potagère en récolte d’hiver
massif fleuri pour une exposition soleil/mi-ombre
massif pour ombre et sous-bois
ensemble mellifère pour amener la biodiversité
massif impressionniste bleu
massif impressionniste blanc et rose
massif impressionniste jaune
massif pour une floraison de janvier à octobre
ensemble d’aromates
ensemble de plantes colorées pour des pots

Développer et entretenir son bassin

En novembre selon la taille de votre bassin, il peut déjà commencer à geler.
Le fait que la glace se forme conduit les poissons à rentrer en hibernation mais aussi réduit la quantité d’eau disponible pour les poissons. Il vous faudra prendra ainsi quelques précautions comme :
Installer des protections contre le gel pour protéger les poissons et arrêter de les nourrir pour qu’ils rentrent en hibernation mais aussi de protéger vos systèmes d’aération d’eau.

Tout comme en octobre, il est important de faire est de retirer les feuilles, branches, ou algues invasives qui ont pu se propager dans le bassin. La raison : préparer l’hivernage de votre bassin qui risque de geler. Lorsque la glace sera là, les feuilles, algues et branches iront au fond de votre bassin et se décomposeront. En se décomposant, il y aura un rejet de gaz qui risque fortement de perturber l’équilibre de votre bassin.

Il vous faudra aussi sortir les plantes exotiques et abriter les plantes aquatiques gélives.

Enfin, n’oubliez pas de laisser des branches, bûches ou autres proche du bassin pour permettre aux batraciens de se cacher et de faire leur place durant l’hiver.

Notes :

Ce calendrier est à titre indicatif et est conçu pour des régions continentales. Si vous habitez en montagne, considérez que quelques semaines de retard sur ce calendrier sera bénéfique à vos plantations.
Prenez en compte les températures et votre climat propre pour planter judicieusement.