Greenastic / Conseils / Comment bien arroser ses plantes en économisant de l’eau?

Comment bien arroser ses plantes en économisant de l’eau?

On s’occupe presque quotidiennement de ses plantes et cultures mais une absence prolongée en eau peut avoir des conséquences dramatiques. Comment bien irriguer ses plantes en économisant de l’eau et en espaçant les arrosages?
Comment partir en vacances sans retrouver ses cultures asséchées ou endommagées s’il faut arroser tous les jours?

Le stress hydrique

Le stress hydrique est la cause de la mort de nombreux végétaux mais qu’est ce que le stress hydrique?
Le stress hydrique est quand la plante :
– est exposée à trop d’eau d’un coup et risque de pourrir si l’eau n’est pas drainée rapidement
– manque d’eau pendant une trop longue période

Autrement dit, il s’agit des variations de quantités d’eau que vos plantes vont recevoir.

L’art de l’arrosage

L’un des points clés quand on jardine, c’est la gestion des arrosages.

À chaque fois que vous arrosez vos plantes, il y a jusqu’à 70% de perte d’eau. Vos plantes n’ont donc pas accès à toute l’eau que vous leur donnez!

En effet, une partie de l’eau versée est drainée en profondeur, l’autre s’évapore si la terre est trop chaude, et, seulement une petite partie est absorbée par vos plantes. Mais vous pouvez maximiser votre arrosage en jouant :
1. sur la retention de l’eau
2. sur la diminution de l’évaporation
3. en limitant le drainage sans faire pourrir vos plantes

L’eau est une ressource précieuse, et le secret pour l’utiliser de manière optimale est de la diffuser lentement pour éviter trop de drainage, et de couvrir le sol pour empêcher l’évaporation.

Si vous en avez la possibilité, essayez de récupérer l’eau de pluie car les économies sont vite au rendez-vous!

Nous vous présentons au sein de cette fiche conseil les techniques permettant d’irriguer vos plantes efficacement et en économisant jusqu’à 70% d’eau tout en espaçant les arrosages. En effet, il est bien meilleur d’arroser abondamment vos plantes une fois tous les 3-4 jours, plutôt qu’un peu tous les jours. De cette manière, la terre est humide plus en profondeur ce qui obligera vos plantes à créer des racines plus profondes.

Le paillage

Le paillage est une couche de matière organique, qui peut être faite de paille, de copeaux de bois, de tontes d’herbe, de feuilles mortes… Cette couche recouvre la terre tout autour de vos plantes.
En protégeant le sol des rayons du soleil, vous limitez presque entièrement le phénomène d’évaporation et d’assèchement de la terre. Le paillage permet en plus de nourrir la terre, et d’empêcher la pousse d’adventices autour de vos plantes. Il permet d’espacer vos arrosages de plusieurs jours tout en gardant une terre plus humide.

Le goutte à goutte

C’est l’arrosage le plus efficace pour vos plantes. Il permet non seulement d’économiser beaucoup d’eau, mais aussi d’espacer les arrosages dans le temps par rapport aux arrosages classiques. Il existe plusieurs techniques :
1. Les ollas : Technique ancestrale utilisée par les Egyptiens, ces jarres en argile sont particulièrement efficaces pour vos cultures. L’argile permet en effet de diffuser l’eau par capillarité dans la terre évitant tout stress hydrique et permettant d’espacer les arrosages. Ces ollas sont de véritables réserves d’eau vous permettant de partir en vacances l’esprit tranquille.

2. La laine imbibée ou encore arrosage à mèche : L’idée est d’enterrer une mèche de laine proche de vos cultures alors que l’autre bout de la ficelle est dans un récipient d’eau.
Par le même phénomène de capillarité, l’eau va se diffuser du récipient à la terre pour hydrater vos plantes avec un rayon d’action relativement limité.

3. Le goutte à goutte de récupération : Pratique quand on s’évade en week end ou en vacances quelques jours, il n’est cependant pas très esthétique. Retrouvez la vidéo d’explication de cette technique

4. Le Goutte à goutte automatique : piloté par un ordinateur, un réseau de tuyau percé va arroser en goutte à goutte de l’eau pendant un temps donné.

Les heures d’arrosage

L’heure d’arrosage n’est pas à sous-estimer. En effet, on peut faire de sacré économie en eau en fonction du moment où l’on arrose.

Arrosage en été ou dans des régions chaudes :
le pire moment pour arroser est dans l’après-midi. Plus de 40% de l’eau sera automatiquement évaporée avant même de rentrer dans la terre.
Favorisez un arrosage avant les premiers rayons de soleil le matin ou en fin de soirée.

Arrosage en hiver ou dans des régions froides :
le pire moment pour arroser est le soir. Si les températures sont négatives, l’arrosage le soir renforcera la formation de gel sur vos plantes.
Favorisez un arrosage le matin ou en début d’après-midi.